interesting details. retro style.








"we like to create a home where one can see and feel who live here. It provides good energy in everyday life to stay in a home that is decorated entirely in our own head. We love to hunt for unique vintage things that we are in love, we must own it."

follow IDA on IG : IDESTRUP
Ce weekend, j'ai réaménagé mon salon/bureau. Changer plusieurs fois mon lit de jour, dans tous les angles possibles pour finalement trouver l'ENDROIT quasi parfait. Je vous le montrai cette semaine.

J'adore les affiches au-dessus du canapé, la manière dont elles sont placées. Le canapé aux allures rétro est le Herman de la marque danoise Sofa Company, il a toute une gueule dans ce living. Autre détail à ne pas négliger, le mur dans la cuisine au fini béton. Un jour, je vais l'essayer. L'effet est magistral.

Dans l'espace bureau, un simple grillage avec des images remplissent à merveille les lieux. Remarquez le vieux téléphone à roulette et cette magnifique lampe industrielle au sol...

... un tour dans une vieille usine désaffectée s'impose !

psssit : j'adore les parquets peints !


foto : Tia Borgsmidt
source : boligliv

lost in sound.






total lost.
total love.
for real I LOVE that place.

j'ai commencé un petit boulot.
petite (grosse) grippe de femme.
les mots m'échappent.
je chantonne.
j'ai la bougeotte.
je m'évade.


foto : Kristian Septimius Krogh
source : bobedre

sous les combles.







My chin cupped in both hands, high up in my garret 
I shall see the workshops where they chatter and sing, 
The chimneys, the belfries, those masts of the city, 
And the skies that make one dream of eternity.

Contrairement à l'appartement d'hier où le raffinement côtoyait les grands classiques, aujourd'hui nous nous trouvons sous les combles dans le splendide quartier multiculturel Nørrebro de Copenhague.

Mais ici, l'élégance fait place à la simplicité des objets, aux meubles chinés dans les brocantes, un espace à vivre décloisonné, des poutres apparentes procurant une douce chaleur aux les lieux, le rendant par le fait même plus accueillant, des fenêtres mansardées pour y regarder le ciel et y rêver les jours de pluies.

« Les deux mains au menton, du haut de ma mansarde,
Je verrai l'atelier qui chante et qui bavarde ;
Les tuyaux, les clochers, ces mâts de la cité,
Et les grands ciels qui font rêver d'éternité. »
extrait Paysage - Baudelaire

Un minimaliste scandinave soft, les meubles en bois et les affiches brisent le socle austère du noir et blanc. J'adore le cachet des appartements sous les combles. Pour y avoir goûté, je les trouve très intimistes, à la fois mystérieux et secrets...

foto : Pernille Enoch
source : boligliv

for greige lover.








greige ‎(plural greiges)
a colour between grey and beige, closely akin to taupe.

La couleur grège est celle de la soie à l'état brut. C'est un beige clair tirant sur le gris.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le terme n'a rien à voir avec un mélange des adjectifs «gris» et «beige», il vient de l'italien (seta) greggia qui veut dire « (soie) brute ». La soie brute peut avoir plusieurs teintes. L'intérieur et l'extérieur du cocon du ver à soie n'ont, en effet, pas la même couleur.

voilà.
bonne semaine!

source : Alvhem

flea market treasures.






The space changes often the look. One time the dining table is for meetings and work, the next moment is a cozy corner with lounge bed and soft pillows. Small crate is put along the wall as a flexible bookcase. You can also use other types of old wooden boxes for your own unique bookcase.

Nous voici dans l'appartement de deux passionnées des objets chinés dans les brocantes et les boutiques à bric-à-brac. Plusieurs solutions créatives intéressantes, telles que les magnifiques caisses de bois misent le long. Vous pouvez également utiliser d'autres types de vieilles boîtes en bois pour créer votre propre bibliothèque unique. L'autre idée originale, les petits tiroirs apposés aux murs avec de jolies citations. J'adore !

Ce que j'aime par-dessous tout, c'est la bibliothèque avec plusieurs petites cases. Trop parfaites, nous pouvons y mettre tous les petits objets chinés, les mille et une trouvailles.

foto : Tia Borgsmidt
source : bolig liv

request. washstand on the budget.



Hier, une amie m'a demandé si nous pouvions changer son lavabo dans sa salle de bain. Elle avait trouvé un modèle sur le site Pratico-Pratiques dont nous pourrions nous inspirer. J'ai farfouillé un peu ce matin d'autres modèles susceptibles de lui plaire, facile à réaliser. Nous sommes quand même deux femmes qui vont refaire (notre) premier meuble-lavabo.

Le défi me plaît. Celle-ci, j'aime son aspect fonctionnel et utilitaire, le plan est d'une bonne longueur, nous pouvons y mettre des choses en-dessous.



Pur question de styling. Du faux-fini effet béton au mur, la grande classe.






an old wooden table is enough to make the charm


LATIS BASINS 2009 for OMVIVO

that one, I like its functionality and utility, the plan is longer and we can put things underneath.




Les deux dernières ne sont qu'à titre d'exemple. Dans la première, la table pourrait servir d'un éventuel meuble-lavabo, l'autre, le mur craquelé, j'adore l'effet.

Comme lavabo, nous avons choisi le mignonne vasque TÖRNVIKEN d'Ikea...

... à suivre.

SOHA. Denis Milovanov.









SOHA is the dialog with the Russian North in time, embodiment of the ancient technologies and objects in the present. New project by the artist and designer Denis Milovanov. The main inspiration in Denis Milovanov’s art is the esthetics of the Russian North with its severity of nature, its huts blackened from time and climate and its meager patterns.

Denis Milovanov, ses œuvres idiosyncrasiques en chêne massif font référence aux métiers d'art traditionnel russe à travers un prisme artistique radicale. Artiste et designer, Milovanov a voyagé à travers la Russie pour étudier les techniques traditionnelles d'artisans locaux, qu'il met à jour en objets d'art ancré dans la tradition vernaculaire du travail du bois.

Après avoir participé en 2014 aux salons Maison & Objet, il a lancé sa propre marque, SOHA. Sa principale source d'inspiration est l'esthétique du nord de la Russie avec la gravité de la nature, ses cases noircies par le temps et le climat aride.

palatial apartment.






Incredible dining room sustained in a minimalist style accentuated of the beautiful stucco ceilings. The leading attractions are the large pictures of Michael Kvium and the relaxing sofa Togo by Michel Ducaroy for Ligne Roset, guests can stick out in after dinner.

Loin des fastueuses demeures aux ornementations douteuses, cet appartement a certaines allures palatiales. Pour ne nommer que les éléments architecturaux... hauts plafonds, parquet à chevrons, plafond orné juste à point de motifs vénitiens, grandes fenêtres procurant une incroyable luminosité.

Le reste ? Le minimaliste scandinave exemplaire, le style international parsemé de grands classiques tant convoité. Pour un effet magistral, les énormes affiches de l'artiste Michael Kvium apposées aux murs donnent de la gueule à l'incroyable salle à manger aménagée avec nul autre que la petite banquette culte des années soixante-dix, l'illustre Togo de Ligne Rosset. Conçu en 1973 par le designer Michel Ducaroy, il n'a jamais cessé d'être fabriqué dans les ateliers du village de Briord.

Il s'acclimate à tous les styles confondus, du pop-art au classique, il subsiste au-delà des époques !

foto : Birgitta Wolfgang/Sisters Agency
found with thanks frenchy by design
source : bobedre.no


Michel Ducaroy "Togo" Sofa-Chairs for Ligne Roset

everyday objects.



1976 meditates on presentiment and sound. The surreal short crafts an unsettling atmosphere of foreshadowing and immanent change. A clever combination of live footage and CGI, the film allows its soundtrack to drive the visuals. Everyday objects reverberate, twist and react to an oncoming pulse of events as they converge on a farmhouse lost in rural America.

énigmatique, transposition d'effet sonore d'objets usuels
clin d'oeil sympathique aux oeuvres de Dan Flavin

source : NOWNESS

DADA where to go? Marktgasse Hotel, Zurich








This weekend, I read a lot about Dada ... unable to stop this frenzy. I found the Hotel Marktgasse, Zurich, close to the famous Cabaret Voltaire where Dada was born. Hooray! this is on my wishlist destination!

Je fus silencieuse ces dernières journées sur la toile, une envie irrésistible d'approfondir mes connaissances sur le Dada. Lecture de tracts, de publications originales, de nombreux visionnements d'archives ont été du programme. Comment introduire cette folle compulsion dans un blogue de décoration ?

Il suffisait de tomber par hasard sur la superbe Marktgasse Hotel situé à Zurich à deux pâtés de maison de l'illustre Cabaret Voltaire, là où est né Dada en février 1916. Le comble, le minimaliste nordique agrémenté d'accessoires design italiens. Tel que les lampes Flos et les meubles Cassina avec une légère touche de la marque Vitra aménage les espaces à vivre.




George GROSZ & John HEARTFIELD. DADA-Merica, Photomontage, 1920


Viva Dada sur ARTE

"Dada est mort, vive Dada"

Pour en savoir davantage sur le mouvement Dada, les fondements, les principaux acteurs, leur mode opératoire iconoclaste, je vous suggère fortement ce petit documentaire imagé produit par Arte Creative.