the game



tranche de vie


je me confesse : j'ai toujours appris par observation/assimilation. la course à pied, Ben Johnson. le tennis, Steffi Graff. les arts vidéo, Bruce Naumann. Chris Cunningham, le VJing. la réno, DIY network.

idem pour la déco... mais cette fois-ci, en égarant certains repères. j'ai adopté la voie facile, faite par des milliers d’utilisateurs sur Instagram ! What a surprise ! Mimesis !

Depuis janvier, je nourris Instagram d'images d'objets et de mon appartement... je suis le fil comme on dit. J'ai renoué avec la photographie après 7 années, les feed-back sont très motivants...

Le premier mois, je découvrais le fascinant monde d'Instagram les yeux fermés, la conscience à off, je m'extasiais comme un enfant du talent de certaines blogueuses, stylistes, passionnées de décoration. Ensuite... l'observation des tendances.

Résumé : à quelques exceptions près, tout provient d'une même et seule personne. Une talentueuse styliste aux qualités exceptionnelles. Au pouvoir extraordinaire d'instituer (innocemment) n'importe quels objets/accessoires comme étant légitime, un must déco. Quelle que soit la nature de l'objet : pinces à papier, crayons, carnets de notes, livres d'un second niveau et tutti quanti...

Vous conviendrez, cette présentation fortuite de livres — par d'autres — n'ayant probablement jamais lu un seul livre de Walter Benjamin pour comprendre le caractère politique d'un objet est un tantinet hors contexte...

Parallèlement à Instagram, j'élargissais mes horizons sur la blog sphère. Certaines lectures tranchantes et acerbes m'ont frappé de pleins fouets ; des chroniques portant sur un profil type de blogueuses. Sans être pour autant concernée, j'ai remis en question le message que je vous transmettais. Prendre du recul face à mon blogue devenait nécessaire... depuis 2 semaines, je n'arrivais plus à placer un mot devant l'autre.

Authenticité. Jouer le jeu ou pas?

je sais qu'avec cet article... je me tire dans le pied.

mais je n'ai jamais été du type à porter un chemisier POLO parce que tout le monde...
30 ans après, j'en porte toujours parce que j'aime la coupe. (très conservatrice :)

singularité, authenticité, simplicité

Rien de ceci n'aura de réelle répercussion sur mes posts, mes goûts ne changeront pas.
Progressivement, je valoriserai davantage les styles uniques avec plus de personnalité.

Bonne nouvelle : les experts s'accordent tous pour prédire que cette année la Personal Touch sera très tendance. Attendez un peu, dites-moi : qu'est-ce que la Personal Touch ?


référence implicite :
17 doors
Heidi Hallingstad

6 comments

  1. La touche personnelle ... c'est le truc "génial" que tout le monde va copier et qui peu après n'a plus rien de personnelle.

    ReplyDelete
    Replies
    1. ... je suis totalement d'accord. difficile d'être original dans un monde si branché!

      Delete
  2. Tu sais ce que j'aime sur ton blog, chez toi, c'est que tu conjugues le beau et le sens, le visuel et la littérature (mon premier amour). J'adore ce billet.

    ReplyDelete
    Replies
    1. merci... si tu savais combien ça me pesais. du moins, si je joue le jeu dans les images, mon écriture restera toujours authentique! ...

      aujourd'hui, je lirai le magazine Cereal car j'aime la mise en page et la diversité des sujets (l'art mon premier amour), de plus ce mois-ci, il y a un Literary Supplement :)

      ha!ha!ha!

      Delete
  3. La touche personnelle, c'est la belle idée tellement simple, que tu n'as pas eu ... justement, elle n'est pas venue parce qu'elle ne t'était pas personnelle, pas à toi... mais tu peux la copier now !
    Je profite de ce message pour te dire que tous les posts suivants sont terribles ! Magnifique blog !

    ReplyDelete
    Replies
    1. merci Véronique. si tu savais comment j'aime les outils!
      ha! ha! ha!

      Delete