love love love




« Ô mon Dieu ! le bonheur est une perle si rare dans cet océan d’ici-bas ! [...] il a bien fallu que la vanité, le bavardage et la colère vinssent jeter leurs rochers informes sur cette route céleste, qui nous aurait conduits à toi dans un baiser ! »
(Acte III, scène VIII)

Relire des classiques de la littérature à la St-Valentin, un incontournable. Tant qu'à partager avec vous de plus en plus mon quotidien... allons-y gaiement avec mes lectures :)

Alors, j'ai concocté cette petite affiche imprimable, version moderne, de la pièce On ne badine pas avec l'amour de Musset. Pour ainsi dire, une petite attention, un signe qui témoigne ma reconnaissance bien touchante à vous, cher lecteur. Eh oui ! je suis fleur bleue !


love link


love link

on ne sait jamais... on est souvent trompé en amour, 
souvent blessé et souvent malheureux ; 
mais on aime [...], mais j'ai aimé.

3 comments

  1. A la vérité, l'amour humain est le paradoxe le plus choquant. L'être élu l'est toujours en raison d'une valeur qu'il n'a pas, puisqu'il ne l'a que pour l'amant. [...] Mais je vais m'efforcer de montrer que, pour une réflexion “sans mesure”, ce scandale est une voix de vérité. — Georges Bataille, L'Amour d'un être mortel.

    ReplyDelete
    Replies
    1. L'équilibre se perd dans la recherche haletante, longtemps vaine, de l'objet. L'objet est la projection de soi-même arbitraire [...] son profond semblable, de ce fait qu'il ne peut sortir de lui-même que dans l'amour. C'est une fois sorti de lui-même qu'il accède au non-amour.

      *

      Imaginer suffit, et la forme rêvée prend vaguement corps. - Georges Bataille, L'experince intérieur.

      Delete
    2. Avec une approche peu hermétique, des pirouettes sémantiques delicieuses, la Poésie Verticale de Roberto Juarroz témoigne d'un réel éveil, positif, à la vie. Il joue avec les mots comme nous, humains, pouvons jouer avec de fausses interprétations idéalisées de la vie. Tout n'est que perception et illusion ;)

      Delete