ecological or aesthetic pleasure




Photographiée le bureau blanc de la designer Talissa Sydney ; posée sur le rebord de la fenêtre de Minna Jones ; mise en pot dans les céramiques de Cathérine Lovatt à Beldsteil, les plantes perdent leur simple fonction ornementale, elles deviennent un accessoire décoratif autour duquel d’autres détails gravitent.

Peu importe sa disposition, sa couleur vivifiante magnifie à tous coups une pièce et les objets à proximité.

















Plus qu'un simple plaisir esthétique, les plantes agrémentent l'intérieur en apportant un sentiment de tranquillité, de détente et d'harmonie.

Saviez-vous ?

Elles purifient la qualité de l'air en absorbant les toxines nocives de la poussière, des solvants, la peinture, des déodorants...

L'hiver lorsque le taux d'hygrométrie atteint 40 %, la transpiration des plantes augmente l’humidité, 97 % de l’eau de l’arrosage retourne dans l’air.

Les plantes à feuilles larges sont réverbérantes, elles améliorent la circulation du son et amortissent la venue des vibrations extérieures.

Article intéressant à lire : Quelle plante pour quelle pièce ?


1 comment

  1. Très joli sélection végétale !

    ReplyDelete