peaceful harmony.



Petit appartement rénové avec un budget restreint. Pour ce faire, ils ont dû user de créativité et d'imagination pour mener leur projet à terme.

tranche de vie
Depuis que je suis blogueuse, par choix, j'ai décidé de tout lâcher pour me consacrer entièrement à ce projet. J'en ai mangé des miettes comme on dit. Cependant, le manque de moyen me pousse à me surpasser, à créer avec ce que j'ai et peu de ressources. Ce choix entièrement assumé, j’ai compris que vivre simplement, me rendait plus créative et plus à l'écoute de moi-même.




Alors, ce que j'aime de cet appartement. Cet air imparfait qui lui confère un petit-je-ne-sais-quoi de chaleureux et convivial. Le must : la suspension dans la salle à manger composée d'un simple sac de papier ! À peine croyable de voir cela dans un magazine de décoration. Le plan de cuisine ouvert, le mélange des objets chinés avec les pièces de design classique, le petit côté DIY comme le lit composé de 2X2 et de planches de bois... bref, le parfait esprit bric-à-brac écolo scandinave.




A high budget is not always synonymous with a good or rewarding result. 
By building cheap, but with an open mind, we create more interesting projects - and sometimes better architecture.

The solutions are consistently simple, affordable and unaffected, and there are few design objects that are promoting.
Christopher Dyvik architect


foto : Elisabeth Aarhus/IDECORimages
source : bobedre

in love with that cabinet for long time !



Je ne sais pas trop... depuis combien de temps cette photographie me tourmente. Je dirais plutôt qu'elle figure dans mon top five des styles que j'aimerais emprunter depuis quelque temps. J'adore ce cabinet apothicaire français ! Ponctué de dessins d'artistes locaux comme Tracy Payne et de vieilles céramiques des années 60 dénichés dans les brocantes : J'ADORE !

Vous savez, il n'est pas évident de repérer, dénicher des artistes locaux dont les oeuvres nous interpellent, que nous désirions les afficher aux murs.

De grâce, faites le tour des marchés, des expositions éphémères, des regroupements d'artistes l'été et encouragez-les. Le marché de l'art est si difficile à notre époque, un seul courant domine. Ne laissez pas s’éteindre cette flamme et l'espoir des artistes de vivre de leur art.

source : architectural digest

hint of moroccan touch : love.







"Hello! Look at me and my Moroccan home!"
say Cassandra Karinsky the owner of the showroom Kulchi, which is Arabic for "everything possible".

"Marrakech has always been a meeting place for artists and creative souls."

next trip ?

Bienvenue dans l'incroyable oasis de Cassandra Karinsky, propriétaire de la boutique en ligne Kulchi. Cassandra, Australienne qui a vécu et expérimenté à maintes reprises le Maroc au cours des dix dernières années. Elle est arrivée à Marrakech après plusieurs années de vie à l'étranger telles que New York et Chicago où elle travaillait comme consultante en restauration.

Dans la salle à manger, on aperçoit un magnifique mélange des styles et des genres combinant plusieurs petites pièces artistiques et objets trouvés lors de ses nombreux voyages. Le wall art allie art moderne et art ancien avec brio, quelques oeuvres des artistes Dina Broadhurst et Randall Bachner y sont exposées. La banquette, les multiples coussins, les poteries variées et les teintes chaudes procurent à la pièce une sensualité divine.

En contraste avec la luminosité étincelante du reste de la maison, la cuisine propose des couleurs sombres avec des murs gris et des tuiles noires lustrées. J'adore les étagères ouvertes où l'on pose nos accessoires favoris comme des oeuvres d'art, ponctuées d'accessoires en bois, c'est tout simplement génial !

foto :  Gaelle Boulicaut
source : bobedre.no

La Vaquería Montañesa : Madrid.







coffee time !!!

The space occupies an old barn converted into
urban grocery in the 70s and later, in trendy restaurant.
At Vaquero Montañesa you immerse in a beautiful international decor.
Take a seat and enjoy a fine appetizer.

foto : PABLO ZAMORA
source : architectural digest