grey softness and artistic poesies.



Bienvenue dans le petit cottage de la styliste d'intérieur Othilia Thalund. Une douceur incomparable s'immobilise l'espace d'un instant en regardant les photographies de cette maison. Nous nous sentons comme envoûtés par toute cette béatitude, apparente sérénité... un moment de répit s'offre à nous. Mais putain ! quelle ambiance apaisante !




Les petits objets personnels rendent la cuisine conviviale, avec un petit je ne sais quoi de chaleureux. Probablement, cette vieille table en bois Rosmosegaard qui lui procure tout son charme.




Matière artistique. Les peintures d'Anne Tholstrup et des œuvres de Maria Marstrand ponctuent allègrement chacune des pièces — deux artistes qui s'intègrent bien avec le style posé et l'univers poétique de la maison d'été.

Haarkon. India and Magnus : green lover!




Quoi de mieux que revenir sur le blogue avec un peu de verdure avant que l'automne apporte ce chatoiement de couleur ?

India et Magnus parcourent l'Europe à la recherche d’espace vert, d'endroits magnifiques où la flore abonde... le tout en partageant leur contagieuse enthousiasme des plantes d'intérieurs. On découvre sur leur blogue Haarkoon, plusieurs recommandations affriolantes : où manger/dormir/vivre avec les plus belles verdures et un journal photographiques des lieux qu'ils ont visités.




L'article Houseplant Care Tips est vraiment intéressant. Elle sera utile autant aux novices que les geeks du Green.

Au fil du temps, leur passion s'est fait reconnaître sur les réseaux sociaux. Maintenant, leurs photographies sont publiées dans plusieurs magazines, tels que T Magazine, Kinfolk et The Telegraph.



"We’ve always loved to drive and explore new places around the country. It’s only in the past year that we have started sharing the places that we visit through the Haarkon website and Instagram. We figured that if we like these places then there may be others that would like to know about them and follow in our footsteps; we try to capture the atmosphere and scale to give a sense of the place, but we are careful to share just enough so that people can experience the same sense of wonder and awe as we do when we find them."

Inspirations quotidiennes, suivez-les sur Instagram.


Leur univers paraît également dans le sublime livre Evergreen Living with Plants des Editions Gestalen.


On se dit à bientôt.
xx

summer (pause).



un plein de soleil.

see you soon

xx

un tapis, des teintes, des ambiances.



La couleur au sol : sujet du mois choisi par le collectif Project Inside.

J'ai fait la gaffe de choisir les tapis, vous savez, ces petites pièces de tissus qui ornent à merveille nos planchers ; elles donnent le ton, elles créent une atmosphère soit chaleureuse, joyeuse et lumineuse, soit elles deviennent carrément un cauchemar ! J’ai rédigé à plusieurs reprises ce billet. J'ai même essayé d'en faire un, bref ça ne tournait pas rond !

Le titre, ouf ! rien à voir!

Auparavant, je les adorais. Maintenant, je les déteste.
Je vous explique ... un peu plus loin.

Je vous présente donc, la jolie collection de tapis de la marque australienne PAMPA... que j'aimerais dans ma vie rêvée !




Pampa est une petite entreprise située à Byron Bay Hinterland, Australie. Une collaboration entre deux photographes — un de l'Argentine, l'autre de l'Australie — Pampa signifie la rencontre de deux mondes, deux visions et deux cultures.

Chaque tapis est une pièce unique, tissée à la main par une communauté indigène. Les techniques utilisées pour concevoir leurs tapis relèvent des connaissances ancestrales de la tradition argentine.



Je l'adore! Imaginez toute les miettes apparentes sur un tapis noir! l'enfer!



Fibre naturelle, laine de haute qualité... colorants naturels extraits de plantes, fleurs, légumes.

tapis graphiques
quand les tapis se libèrent de leur forme classique
si jolie, ses teintes naturelles



la suite.

Le cauchemar. Lorsque pitou entre les pattes sales sans qu'elles soient nettoyées - au préalable - le tapis devient la serviette de pitou. Sale, infecte, taché, sans compter les odeurs. Je vous épargne les détails.

L'autre facteur primordial. Partager sa vie avec une personne atteinte d'un GROS TDHA s'avère une joie, un bonheur de frottage, une merveille de mise en garde, des yeux qui ne cessent de sortir de leur orbite lorsqu'on aperçoit ladite personne se faire à manger, voir juste manger... du beurre d'arachides, du miel, des brins de scie, du café, des miettes de biscuits sèches, tout y passe !

Alors vous regardez votre magnifique tapis et vous vous dites : MON TAPIS ! Pour votre humeur, votre bonne entente mutuelle, je vous les déconseille fortement. Aussi non : DONNEZ-MOI votre truc !!! je les ai tous jetés. Même les tapis d'entrée me découragent !



de la couleur ... pourquoi pas?




Pour plus d'inspirations colorées, idées de parquets en couleur des autres blogueuses du collectif, je vous invite à cliquer sur ces liens :

regards et maisons
billie blanket
interior crisp
mariekke
soul inside
atelier rue verte

et si je suis très très motivée, je vous montrerai mes autres trouvailles ;)


hey! bonne semaine!

inspire me.






mode inspiration.
Que j'aime ces images de la photographe Andrea Papini. Ça me donne encore plus le goût de me procurer le livre Kinder Homes d'Ikea. Pour les intéressés au Québec, vous aurez plus de chance de le trouver sur le boulevard Cavendish que Boucherville. Je l'ai loupé la dernière fois. Brrr !

bonne journée !

all images © 2003-2015 Andrea Papini or Inter IKEA